Communication
Le : 06-05-2021 Par : Annalisa Ghebbioni

 

Découvrez grâce à Madame Pitch les astuces pour réussir votre pitch et convaincre vos interlocuteurs.

 

via GIPHY

Image de l'article

Madame Pitch, simple et efficace ! Quand on lit le nom, tout est dit ?

En fait, il m’a fallu un an pour oser adopter ce nom. Il me paraissait trop audacieux. Mais l’audace, ça paie ! Ce nom exprime parfaitement mon métier : je forme aux techniques qui permettent de convaincre son interlocuteur et de séduire son auditoire. Madame Pitch travaille en priorité le fond : choisir les bons mots, structurer son discours, vulgariser les choses compliquées,… et la forme (illustrations, posture, gestuelle, …) dans un deuxième temps.

Selon toi, c’est quoi un pitch réussi ?

Un bon pitch doit éveiller des questions et donne envie à l’interlocuteur ou au public d’en savoir plus. Il faut plutôt le voir comme une mise en bouche. Pensez au texte qui est au dos des livres !

Mais comment ne pas tomber dans le risque de vouloir trop « teaser » et ne pas dire assez de choses sur son projet ? On va soulever des questions mais parce que l’interlocuteur en face n’a rien compris.

C’est pour cela qu’il faut être clair et travailler son pitch en amont. Il s’agit de sélectionner l’information majeure et exprimer sa proposition de valeur en peu de mots et des mots qui ne seront pas sujet à de multiples interprétations.

Si on prend l’exemple du tease d’un film, à la fin de celui-ci, vous devez à minima avoir compris la base de l’histoire, le sujet. Vous ne pourriez pas donner envie d’aller voir le biopic de Georges Clooney sans l’avoir citer plusieurs fois dans la bande-annonce. Demandez-vous ce dont votre interlocuteur doit se souvenir à l’issue de votre pitch.

Pour construire mon pitch, dans quel état d’esprit je dois être ?

Tu dois être à l’écoute de ton interlocuteur. C’est la base si tu veux convaincre quelqu’un, tu dois partir de son besoin. Tu fais une erreur en voulant construire ta prise de parole sur ce que toi tu veux dire. Le mieux c’est de se demander ce que l’autre veut savoir, et mieux, du problème qui l’empêche de dormir le soir, en lien avec ton produit évidemment. Tu lui apportes la solution !

C’est à la portée de tout le monde de savoir pitcher ?

Oui ! On n’a pas tous les mêmes capacités de départ mais oui, tout le monde peut le faire, ça s’apprend ! Il y a des méthodes assez simples pour choisir ses mots, structurer son discours, vulgariser les sujets complexes, tenir l’attention de son interlocuteur,… Ensuite le pitch, c’est comme un sport, ça se perfectionne par l’entraînement. Alors, il faut pratiquer dès que possible : seul devant le miroir ou devant des amis, ses associés ou lors d’événements. Et puis il y a les ateliers d’entrainement de Madame Pitch pour tester et améliorer son pitch grâce à la co-analyse.

Quelle est l’erreur qui revient souvent dans les pitchs que tu vois ?

J’en constate souvent deux : la première c’est vouloir tout dire. Le pitch n’est pas un résumée, c’est une mise en bouche comme je l’ai dit plus haut. A trop vouloir dire, on perd son interlocuteur qui ne vous suit pas et en plus on ne lui laisse aucune occasion de rebondir pour engager la conversation.

La deuxième est de structurer son discours en entonnoir. J’entends par là, commencer par donner beaucoup d’éléments de contexte, qui parfois n’ont pas de lien entre eux, pour aboutir dans une sorte de logique (pas toujours logiques pour l’auditeur) à la solution que l’on propose. Dans la majorité des cas, ces éléments de contexte n’aident pas à comprendre la proposition de valeurs et prennent beaucoup de temps. Allez droit au but !

Quand on a une équipe, pitcher ensemble c’est un bon plan ?

Je le déconseille généralement. A deux, c’est encore possible mais ça doit être très bien préparé. A plus, c’est du cafouillage et de la récitation. Il faut éviter. Je conseille de laisser pitcher le meilleur mais tout le monde doit être capable de pitcher car il y a toujours une occasion de présenter la boite quand on est seul. Et cette occasion c’est une page de pub pour le projet. Faut la saisir.

Parler en public c’est stressant surtout quand il y a un très gros enjeu pour le projet. Tu as un conseil contre le stress ?

Personne ne vit de telles situations sans stress. Il faut l’accepter et faire des exercices de respiration pour faire baisser le rythme cardiaque. La méthode 4-7-8 par exemple : inspirez sur 4 temps, bloquez pendants 7 temps et soufflez doucement sur 8 temps. Recommencez 3 fois. On dit que cette méthode guérit les insomnies en 6 secondes. Dans la réalité, elle a surtout aidé la plupart de mes clients !

 

Madame Pitch est Marine Cornavin. Experte de communication orale et conferencière, elle a fondé Madame Pitch en 2017 et aujourd'hui elle forme les entrepreneurs, les indépendants et les dirigeants d’entreprise à faire des pitchs percutants. 

Plus d’infos sur Madame Pitch : www.madamepitch.fr

 

Le réseau des Parcs d'Innovation Hauts-de-France

hjhjh

Abonnez-vous à notre newsletter